mardi 25 mars 2008

L’affabilité sportive

J’aimerais qu’on se parle un peu de politesse dans le domaine du sport. Vous pensez certainement qu’à l’instar des médias québécois, je veux vous entretenir de la famille Roy, mais détrompez-vous. Non, je veux plutôt vous parler d’un principe de courtoisie élémentaire qui pourtant fait cruellement défaut à certaines de nos plus illustres figures sportives : savoir quand quitter.

Savoir quand quitter peut sembler simple, mais force est d’admettre que plusieurs d’entre-nous n’en contrôlent pas les rouages et abusent de notre amabilité et, dans certains cas regrettables, de notre patience. Ainsi, imaginez-vous confortablement installé dans votre salon, à regarder la game disons, et que des invités indésirables collent, persistent et finalement signent en ayant aucune espèce de considération pour votre déjà trop généreuse hospitalité. Imaginez maintenant que ça se passe dans le domaine du sport, plus spécifiquement du hockey.
Quand l’on considère le temps médias consacré à la dite passion populaire, c’est comme si un invité encombrant décidait de venir habiter chez vous au lieu de sagement retourner chez lui.

Les pauvres bougres qui me font tant rager et dont je souhaite le départ si ardemment, ceux qui ont abusé à l’excès de notre infinie clémence, qui ont épuisé la bonne volonté de milliers de spectateurs, qui n’ont, en somme, vraiment pas su quand quitter, ceux-là même dont le seul rapprochement entre les concepts de sport et d’impatience aurait du vous dévoiler l’identité, j’ai nommé : Pierre et Yvon.

J’en ai assez des discussions sur le baseball pendant l’échappée de Higgins, je n’en peux plus de Pierre qui se trompe entre les joueurs (les numéros sur les chandails sont vraisemblablement pas assez gros), à boutte aussi de Yvon qui se mélange entre les pénalités ou qui devine les pensées des joueurs (ex. : « là, Plekanec se dit qu’il doit être plus vigilant » ou « Price s’en veut » ), pu capable du chialage pas constructif sur le Canadien alors qu’on est 1er dans l’Est!

Le lecteur astucieux me dira de couper le son d’Hillary Duff et de mettre la radio à la place des ancêtres. J’ai déjà tenté l’expérience et il y a un délai de quelques secondes entre ce qui se passe à la radio et à la télévision. L’ami du Tricolore comprendra qu’un tel délai est inacceptable.

Non, il n’y a rien d’autre à faire que de leur demander de quitter et d’engager deux jeunes qui sauront suivre la partie au lieu de s’enfarger dans les noms des joueurs ou de donc pas en revenir du ti-gars trop mignon dans les estrades. Arrêtez de leur faire des acrostiches pourris avec RDS ( la palme d’or du plus faible jeu de mots va à Réseau Des Sexys ), ils vont juste rester encore plus longtemps.

Pour vrai, votre temps est révolu, messieurs. C’est correct, les boys, merci pour votre belle carrière et allez partager votre grande expérience sur des lignes ouvertes. Manifestez donc un semblant de décence en quittant avant les séries. Ça, ça serait courtois.

12 commentaires:

d a dit...

angry man! :P

moi j'ai pas ce problème, j'ai pas le câble. donc sois je l'écoute à la radio seulement, sois je l'écoute à cbc les samedis. ce qui est bien avec les anglais, c'est qu'on est moins porté à les écouter. pis les anglais auront compris une affaire, qu'il faut booster le son sur la glace pour vraiment tripper sur le show. l'ambiance est vraiment meilleure, surtout quand c'est le gars de nhl (à savoir le jeu d'easport, it's in the game) qui commente la partie!

François Lafrenière a dit...

Vous vous rappelez la grève à Radio-Canada il y a quelques années? On y présentait la Soirée du hockey sans commentateurs. Ça prouvait à quel point leur travail était secondaire lorsqu'on a l'image. Manifestement, les gars de RDS n'ont rien appris de cette expérience.

Le Tapageur Silencieux a dit...

Et pourtant, que serait un match du Tricolore sans un "Et Bang" d'Yvon Pedneault suivi d'un "Ma Parole" de Pierre.

L'idéal serait sans doute d'avoir 2 équipes de commentateur-analyste et de faire une rotation. 82 matchs avec les même personnes, le tour est fait et on remarque tout les défauts possibles.

Anonyme a dit...

J'appuie François Lafrenière là-dessus! Pendant le lock out (me semble que c'était pas une grève...) en écoutant la game à la télé on avait pratiquement l'impression d'être à l'aréna (sauf que la bière était moins chère!!) J'ajouterais aussi que d'écouter la partie à SportsNet (quand la Sainte Flanelle joue contre Ottawa) est vraiment platte: on n'a presque aucun son d'ambiance!

@ le tapageur silencieux:
moi, je m'ennuie du temps où il n'y avait pas de filet protecteur en haut des baies vitrées, pour un bon «et la rondelle qui s'en va CHOIR chez les spectateurs» à Radio-Can!

Anonyme a dit...

Cossé que 2 fifon comme vous 2 connais au hochey.

Tenez vous en a se que vous connaissez le mieux

Vos tele serie de poche

Love Clichée a dit...

Oh il était méchant celui d'avant moi..!

Bon, moi aussi je dis "Pierre et Yvon: OUT!" On pourrait faire une manifestation avec des pancartes et tout, devant RDS..

Non ok, ça aussi c'est méchant..

Virg a dit...

Ouch! Aie! Aie! Aie!

Stephane a dit...

D'un coté, c'est bien beau vouloir remplacer Pierre et Yvon mais ... par qui?

Changer pour changer, c'est pas y'able non plus.

stella81 a dit...

Attrayan, je viens de te voir à la télé! J'savais pas que tu travaillais dans la réalisation!
Tu avais l'air de tout...sauf d'un vieux garçon!

Anonyme a dit...

Dans le texte "98 jours" vous nous avez rassuré que vous ne partiez pas tout de suite.

Si vous n'avez plus le temps, la tête ou le goût d'écrire, vous devriez fermer le blog tout de suite. Ça serait plus honnête.

Chaque jour je viens vous ce que vous écrivez en espérant y trouver un peu de récomfort...et je suis souvent déçue de voir un "ancien" post.

Pas que j'ai hâte que vous quittiez...loin de là...mais vous devriez partir alors que vous avez la "cote", alors que vos récits sont encore "hot"...au sommet de la gloire quoi...

Enfin, j'espère que vous préparez un vidéo avec Magda...ça expliquerait bien des choses et terminerait en beauté.

Une fan finie

bitch gratis a dit...

Quand je suis allée au Centre Bell voir un super match qu'on a gagné contre les Sénateurs, qui était d'autant plus génial que, ah ben 'garde donc, j'entendais pas les commentaires tellement irritants de Pierre et Yvon.

J'ai alors pensé que la prochaine fois que j'irais voir un match, je me mettrai un chandail rose nanane moulant, pas de brassière, pis je m'amènerai une belle pancarte artisanale avec Pierre et Yvon et des coeurs dessus. Pis là, quand la caméra de RDS va venir voir la pitoune qui trippe sur Pierre et Yvon en se faisant aller les boules sur les tounes quétaines, je vais leur jouer un tour, et je vais revirer ma pancarte à l'envers. Au verso, il va y avoir des messages méchants qui leur disent de prendre leur retraite ! Ah ah, là je vais me trouver ben drôle, mais après je vais me retrouver avec une poursuite pour atteinte à la réputation sur les bras !! Ça va être moins drôle.

Mais tous les vrais amateurs de sport vont être de mon bord, et la cour suprême, sous la force de l'opinion publique, ne pourra que pencher en ma faveur. Des millions dépensés en avocat, mais un sentiment national renforcé. J'appelle ça un happy end.

D'autre part, c'est-tu juste moi, où les t-shirt rose nanane du Canadien, c'est un vrai scandale ? Ça dénature complètement notre TRICOLORE. Non mais, pourquoi je trouve tout le temps ça laitte ce qu'ils font, les marketeigneux ?

sportqi.blogspot.com a dit...

Parfaitement d'accord avec ce point de vue judicieux. C'est sûr qu'au Québec, avec le monopole de RDS (le réseau des simplets) dans le sport, la qualité d'analyse et de commentaires laisse à désirer...