vendredi 2 mars 2007

Même combat

Chaque soir, la télévision présente une émission résumant leurs faits et gestes de la journée.
Chaque soir, la télévision bâtit son résumé en insistant particuilèrement sur leurs querelles et mésentendus.
Chaque soir, la télévision met le contenu de côté, pour faire place aux querelles et engueulades bien plus spectaculaires.
Chaque soir, la télévision rassemble un million de personnes qui suivent assidument le résumé de la journée des candidats.

Ces personnes évoluent dans un milieu clos.
Ces personnes nous parlent et essaient de nous rejoindre, pour gagner notre vote.
Ces personnes nous sont présentées comme étant à notre image, représentatives de la population.
Ces personnes sont supposément comme nous et, pourtant, personne ne se reconnaît en eux.

Les gens sont intéressés parce qu'ils ont l'impression d'avoir un impact sur tout ça.
Les gens se sentent importants: ils peuvent voter et décider qui gagnera à la fin.
Les gens continuent à suivre ces concurrents sans se poser de questions, sans voir que c'est la même chose année après année.
Les gens ne réalisent pas que faire un choix entre des zoufs et choisir le moins zouf, c'est pas ce qu'on appelle "un choix".

Loft Story.
Élections 2007.
Même combat?

9 commentaires:

M a dit...

un choix?

ouais on a un choix..
mais j'ai pas vu les vieux garçons sans les candidats,
vous avez du temps et des idées...

j-s a dit...

Wow...

Chapeau les gars, je suis tout a fait d'accord avec vos idées.

J'aime bien aussi votre comparaison avec Loft Story.
Peut-être qu'en fait ne votons-nous que pour celui qui « pogne » plus, soit parce qu'il a couché avec toutes les filles du Loft, soit parceque qu'il a réussi à embobiner tout le Québec avec des arguments qu'il dit nouveaux, même s'ils ne sont en fait qu'une remastérisation de ceux des années précédentes.

Superbe blog les gars, je vais y repasser c'est sûr!

Janick a dit...

Belle comparaison!

N'oublions pas que dans Loft Story et cie, la télé nous montrent ce qu'ils veulent bien montrer, tout comme pour les nouvelles des élections.

Tout comme ils choisissent ce qu'ils nous présentent dans les télé-"réalités", les bulletins de nouvelles nous montrent que le bitchage de 3 Partis, quand il y en a en fait 2 autres qui sont représentés dans tous les comtés et qui bitch, mais moins fort.

Il faut croire que ça serait trop plate de montrer ça, des Partis avec des idées différentes!

Belle démocratie!
:(

Pwel a dit...

Si j'avais bu du jus il me serait sorti par le nez en lisant la comparaison de la fin tellement j'ai ris...

Merci:D

Elise a dit...

ça me déçoit tellement en plus, en regardant les sondages ou en les entendant...

qu'on en finisse!

d'une façon ou d'une autre, ça va rien changer au fait que je vais me sentir "pogner" avec le gouvernement qu'on élierat pendant 4 ans

bleh...

François Lafrenière a dit...

Je dirais que la principale différence c'est que les zoufs qu'on élie à Loft Story font le front page de La Semaine pendant un ou deux mois, mais que les zoufs qu'on élie à l'élection font la une des journaux pendant quatre ans... Il faudrait donc s'arranger pour que leurs faces nous reviennent un peu plus!

Et aussi... comme on peut annuler honorablement son vote en votant pour un tiers parti, ça serait bien qu'au prochain Loft Story on puisse voter pour un candidat déjà éliminé si on déteste ceux en danger...

peccadilles a dit...

Moi ce qui me dérange au plus haut point, c'est les tonnes de pancartes laides installées un peu partout. C'est laid, de mauvais goût, ça pollue et non, on ne vous croit pas quand vous écrivez dessus que votre priorité c'est l'écologie.

Caroline a dit...

Je dis comme Peccadilles...Non mais sont ti laid!!

Attrayan a dit...

La meilleure blague entendue à propos des pancartes libérales était à Infoman : "On dirait que les candidats libéraux sont des joueurs compulsifs de je-te-tiens-par-la-barbichette." Je l'ai ris longtemps.