mardi 27 mars 2007

Soirée électorale

Vous avez manqué la soirée électorale? Qu'importe! Je vous ai préparé un petit récapitulatif (approximatif) de la soirée.

- Ça part fort pour le PLQ, très fort pour l'ADQ qui est parfois en avance sur tout le monde et mal pour le PQ.
- La soirée commence mal pour Jean Charest alors que le PQ est en avance dans son propre comté.
- On parle à unMonsieur PQ. Écoutez, on a confiance, on va continuer à se battre, la lutte n'est pas terminée! Se battre? Avoir la foi, ok, mais se battre? Le vote était aujourd'hui, c'est fini là. Vous pouvez plus rien faire, groupe. Prenez votre mal en patience, c'est tout.
- Bernard Derome annonce que... pom pom pom... le prochain gouvernement... pom POM pom sera... POM POM POM... minoritaire!!! Wow... quelle surprise.... Alors qu'on s'attendait à une vraie réponse sur le parti élu, enfin, la SRC nous donne un scoop qu'on connait déjà.

- Dans tel comté, Monsieur ADQ est élu. C'est un ancien gars de la chambre de commerce de sa région. Dans tel autre comté, Monsieur ADQ est aussi élu. C'est aussi un ancien gars de la chambre de commerce de sa région. Dans une autre région, Madame ADQ est aussi une ancienne de sa chambre de commerce. J'ai l'impression que le Québec va devenir une gigantesque chambre de commerce de région.
- Jean Charest ne rattrape pas le candidat du PQ dans son comté, qui creuse l'écart.
- Bernard Derome parle à Bernard Drainville. Ça donne quelque chose comme Salut Bernard. Salut Bernard. Ça va Bernard? Écoutez, ça va très bien, Bernard! On se tutoiera quand même pas, Bernard, hein! Trop de Bernards qui se parle ensemble, ça me déstabilise.

- Bernard Derome parle à Gilles Taillon, de l'ADQ. M. Taillon, vous vous attendiez à ça? C'est sûr qu'on s'attendait à ça voyons! Très très honnêtement, j'avais dis à ma femme au moins 40 circonscriptions! Très honnêtement? Yeah right. Beau discours de politicien. Attrayan le trouve laid.
- Jean Charest ne reprend toujours pas l'avance.
- Bernard Derome annonce que... pom pom pom... le prochain gouvernement... pom POM pom sera... POM POM POM... minoritaire... POM POM POM!!!! et libéral! Avec une opposition adéqui... ah non, péqui... ah non! Euh... on sait pas!!
- Puis, continuant cette subtile improvisation, Bernard annonce que l'opposition sera ADQ. Il se branche sur le quartier général de l'ADQ, où les fans sont en liesse. Visiblement, ils regardent Radio-Canada comme nous. Contents, le monde? Les gens crient. Vous êtes heureux, les gens? Les gens crient. Criez donc, tout le monde? Les gens crient. Bernard est un bien piètre animateur de foule.

- Amir Khadir et Françoise David font un discours. Pour eux, deux deuxièmes places, c'est une victoire. Amir Khadir, pour nous prouver qu'il est bien plus québécois que nous, cite du Gaston Miron en guise de discours. C'est le Vieux Garçon Intello qui doit jubiler. Pour moi, ça me convainc que ce parti est complètement déconnecté de la population dans son univers gaucho. Radio-Canada réalise son erreur: il ne faut pas donner de tribune aux gauchos! Heureusement, ils coupent avant que Françoise ait le temps de citer une poète lesbienne prolétaire féministe en criant À MORT LES HOMMES!
- Bernard Derome annonce finalement que Jean Charest est défait. La population jubile tellement que j'entends la province applaudir.

- André Boisclair fait son entrée et parcourt la foule en serrant des mains. Bon, il va donner sa démission, prendre le blâme et sauver le parti. Mais non. À l'écouter, on dirait que personne ne l'a mis au courant des résultats. C'est une victoire. Non, André, tu n'as pas gagné! Ça sert à rien de faire semblant, assume que tu as perdu! Tu fais exactement ce qu'on t'a reproché tout au long de la campagne, tu nies la réalité et tu vis dans ton petit univers déconnecté! Tu as le droit de montrer que tu es amer! Et donne ta démission, si tu aimes ton parti! Mais non, il finit en souriant. Je reste! Je continue le combat! Ben coudonc. Y'a quelqu'un d'autre qui croit encore en lui?
- Mario Dumont fait son discours. Pour la troisième fois de la soirée, un chef qui n'a pas gagné nous annonce sa victoire.
- Ah non, on s'est trompés, Jean Charest est élu finalement. Shit.

- Jean Charest fait son discours. Il doit tellement être soulagé d'être élu, finalement. Ça aurait fait un beau discours. De façon surprenante (sic), il annonce lui aussi sa victoire, en saluant sa femme et ses deux enfants. Il fait un bout de discours en anglais. Okay, il remercie les gens qui ont voté pour lui. Fair enough.
- 1h du matin, Bernard ferme la shop. La fosse aux lionnes suit à l'instant.

6 commentaires:

Anonyme a dit...

Québec solitaire...145 051 votes...
est ou la gauche donc ils parlaient?

Emma a dit...

Très bon résumé de la soirée, j'ai écouté TVA hier et finalement je n'ai plus vraiment honte de le dire.

J'ai quand même pu savoir 15 minutes avant les partisans de SRC qu'on allait avoir un gouvernement minoritaire... wow.

Peccadilles a dit...

Ce matin en ouvrant recevant mon journal : "Quoi ??? Comment ça se ait que la défaite de Charest ne fasse pas la première page ? Maudit journal de vendus, grrrr"... pour me rendre compte que finalement le vlimeux, il l'a gagné son élection. Effectivement : Shit.

Me coucher avec l'impression qu'il venait de se faire déloger par un péquiste m'aura malgré tout permis de m'endormir avec le sourire.

Anonyme a dit...

Bravo à qu'àcelanEtienne, très beau et drolatique résumé de la soirée. J'y étais à Radio-Can, et puis j'ai pas tout compris, tellement ça changeait vite et puis je dois lire les sous-titres pour malentendants qui sont trois heures en retard et puis je me suis couchée avant de savoir que finalement Charest était réélu dans son comté, donc beaucoup de questions perplexes dans ma tête. Je suis nulle en politique mais quand même...

Et bon hein, j'espère que vous ne serez pas le nouveau noir (fermer son blog comme quelques autres cette semaine). J'adore vous lire.

Mlle Escobar a dit...

Taillon= conseil du patronat= vômi.
Par contre, je suis déçue que Starbuck Leroidurock, candidat vedette du Bloc-Pot dans Hochelag' n'ait pas gagné.Me semble que ça aurait rocké à l'Assemblée Nationale.

Beau résumé Tinou. Je t'envois ton autocollant des TMNT par la poste.

Véronique a dit...

Merci pour ce compte-rendu cocasse !!!

La soirée électorale était enlevante..! J'ai réussi à me rendre jusqu'à 10h15 avant de m'endormir, soit près de 2h15 d'écoute attentive ! Un record en soi pour moi, mon divan a la légendaire réputation de me mettre chaos en moins de 30 minutes.