samedi 14 avril 2007

Histoires de vendredi soir

Hier, on a vécu un vendredi soir en trois temps. Rien de bien mémorable, mais une sacrée belle soirée quand même.

D'abord, un pèlerinage dans un endroit de choix: Schwartz's. Là où on peut manger le meilleur smoked meat qui soit, le plus reconnu au monde. C'est pas moi qui le dit, c'est les vieux napperons, qui nous rappellent qu'ont passé ici Jerry Lewis, Nana Mouskouri et Hank Aaron (on a eu un débat à table: qui est Hank Aaron? Un joueur de hockey ou un chanteur?). En visitant leur site web avant d'écrire ce post, j'ai aussi découvert qu'Angelina Jolie et Halle Berry avaient visité le restaurant. À voir leurs silhouettes filiformes, je doute par contre qu'elles aient mangé beaucoup de smoked meat pendant leur visite...

Bref, c'est toujours jour de fête quand on va chez Schwartz's. Certes, il faut faire la file d'attente, mais le repas récompensera grassement notre patience. Puis, assis, en croquant dans ma première bouchée, j'ai pu sentir la viande descendre dans mon corps et boucher une à une mes artères. Miam. Un sandwich moitié viande moitié gras, un pickle, une frite et une liqueur. Le bonheur en une phrase. En sortant, l'estomac lourd et gras, je me sentais un peu engourdi, mais à la fois étrangement bien. Les gras saturés ont cette propriété d'extrêmement rassurants pour le corps humain. En marchant, j'ai eu ce trait d'esprit: le gras, c'est comme si ta mère te faisait un gros câlin, mais par l'intérieur. Ça m'a fait sourire. On était heureux.

Puis, soucieux d'être un moindrement trendy comme il nous arrive parfois, on s'est dirigés vers la soirée Frenche ou meurs 2. Pas certains de vouloir y être, mais en même temps, on avait entendu tellement de bien sur la première édition que c'était prometteur.

Mais non. On y a été accueillis comme de la marde. Les 5 post-adolescentes-pseudo-hipsters-trop-cools à la porte nous puaient le jugement à plein nez, en nous annonçant qu'il n'y avait genre comme juste une vingtaine de personnes encore parce qu'on était full tôt, tsé (il était 23h30...). Quand j'ai demandé le genre de musique qui jouerait, une des ados m'a servi cette réponse: de la bonne musique!. Mais encore? Ben, de la musique qui se danse... Comme quoi? Ben là, des affaires que moi j'aime!. Hum. Rassurant. Un coup d'oeil un à l'autre et on a pris nos cliques et nos claques. Tant pis pour essayer d'être trendy, nous ne sommes visiblement pas assez cools pour elles, assumons qu'on est des vieux garçons.

Toujours bien remplis de gras saturés, on s'est donc installés dans notre salon, là où on était bien plus les bienvenus, pour quelques émissions en rafale. Si plusieurs se louent des dvd de Prison Break, 24 ou Six feet under pour les écouter en rafale de 4 ou 8 épisodes à la fois, nous, grâce à notre terminal illico, pouvons faire la même chose avec des émissions actuellement diffusées. Et notre choix s'est porté sur Are you smarter than a fifth grader?, qu'on enregistrait de semaine en semaine depuis un mois.

Même si c'est un jeu télévisé, cette émission n'est pas bien différente des séries susmentionnées: elle est hautement plus appréciable servie à grosses doses plutôt qu'au compte-goutte hebdomadaire, elle aussi. C'est donc ainsi qu'on a choisi nos enfants préférés (Attrayan préfère l'adorable Alana alors que je préfère l'attachant Spencer) et qu'on s'est rendus compte que Jacob était le rejet dans cette classe, vu que personne ne le choisit jamais. Bref, une super fin de soirée à se poser des questions comme un triangle scalène a combien d'angles identiques? et Saturne est-elle visible à l'oeil nu?.

Je sais pas pour vous, mais moi, terminer mon vendredi soir le ventre gras à me demander si l'Alaska ou le Texas est le plus grand état américain, c'est le genre de trucs qui me rendent heureux. Ah oui, et Hank Aaron, c'était un joueur de baseball finalement...

15 commentaires:

François Lafrenière a dit...

Tu as oublié de mentionner la liqueur aux cerises noires, un autre incontournable chez Schwartz's! Et j'espère que tu as mis de la moutarde jaune sur ton pickle... sinon, t'essayerais ça la prochaine fois, c'est excellent!

Lui-là a dit...

Heu... question... de la moutarde, y en a d'une autre couleur que le jaune ?

Queen Kahina a dit...

ouain pauvre vous, un vendredi soir de vrai vieux garçons. Faudrait que vous vous fassiez ami avec deux vielles filles question de sortir à quatre et chailler sur les gens trop trendy !!

Julie a dit...

Vous auriez pu me sauver la vie et rendre le "French ou meurs" intéressant.

J'ai dû boire pour oublier que j'étais là et comme seul divertissement, deux-trois motivés qui faisaient de la danse moderne tout en étant bien habillés... Je me suis poussée sur Bye bye mon cowboy, c'était trop pour moi.

Lui-là a dit...

trendy ...

un ou une volontaire pour me dire ce que signifie ce mot, svp :))

Z a dit...

Merci, nous sommes des ado de 30 ans tout de même.

Z a dit...

Dans mon souvenir vous étiez pas trop moche, si vous étiez rentré on vous aurait ptête même invité à danser un slow et ptête même pousser jusqu'au frenche ;)

La prochaine fois peut-être.

Anonyme a dit...

C'est vrai qu'Alana et Spencer, c'est les meilleurs.

Attrayan a dit...

Trendy : Individu qui comble son déficit d'attention en se présentant comme un expert de tout ce qui est tendance et qui évite avec beaucoup d'efforts ce qui ne l'est pas. Il lève le nez sur ce qui est trop mainstream au risque de se priver de perles de la culture populaire comme Survivor ou American Idol et se fait une joie de vous parler du dernier band obscur que personne connaît.
Syn.: cool, dans le vent, tendance, branché, hipster, pêteux de broue et plein de marde.

Véronique a dit...

Je dois pas être assez trendy.

Je passe peut-être 4323323 fois par mois à cette hauteur sur St-Hubert et je n'ai jamais ce bar là "Zoo Bizarre".

Et j'ai jamais vu ce party affiché !
On dirait bien que je n'ai pas manqué grand chose.

Z a dit...

Fuck selon votre description je suis tellement pas trendy. C'est poche, chu déçu.

Mathieu a dit...

Hank Aaron... c'est seulement le joueur de baseball qui a frappé le plus de coups de circuit de l'histoire des Ligues Majeures... mais sans rancune!

Lui-là a dit...

Merci Attrayan, je vais mourir moins niaiseux.

Et continuez votre bel ouvrage, les Vieux Garçons Les Plus Le Fonne En Ville.

:)

Lachapelle a dit...

Awère su...
J't'aurais frenché...
Surtout si tu me dis que ça goûtais le smoked meat...

Anonyme a dit...

My my my!

Vous êtes vraiment de vieux garçons...C'est semi-cute, pseudo-interressant et surtout post-prénatal comme "comportement tellement assumé".

Mais bon restons en là...

Les hipster vous mangent la face parce que nous ne sommes bonnes qu'à ça..
-GTF-