mercredi 9 mai 2007

La barbe

Depuis une quinzaine de jours, je me laisse pousser la barbe. Par paresse, par négligence, par manque de motivation au rasage. Par plaisir aussi. Parce qu'il y a quelque chose de plaisant là-dedans, oui. Comme un plaisir coupable. Un plaisir à gagner quelques minutes chaque matin dans ma journée. Un plaisir dans le fait de pas être comme les autres, aussi. Comme différent de ces hommes qu'on voit à la tête des magazines. Comme si c'était de la résistance. Un plaisir aussi en entrant dans un endroit et de constater qu'aucun autre homme présent est barbu. Pas que la barbe soit mal vue, mais les hommes préfèrent souvent pas en avoir. Allez savoir pourquoi. Un plaisir aussi dans la réappropriation de mon corps. JE décide que JE laisse pousser MA barbe volontairement et JE déciderai quand la couper. Le pouvoir de décision absolue sur mon corps. Power to the people, dit-on. Un bon pourcentage de la population - féminine ET masculine - s'entend même sur le fait que la barbe peut plaire. Bien taillée, bien portée, par le bon individu, la barbe peut être un formidable aphrodisiaque pour certaines femmes.

Mais voilà, ce n'est pas mon cas. Pas que je la porte mal, bien au contraire, je crois même que ça me va pas pire. Le problème vient du fait que je ne me suis pas laissé pousser la barbe, je me suis laissé pousser une barbe. Je ne la taille pas. Je la laisse pousser. Et elle commence à être longue et grosse, tranquillement pas vite. Oh, c'est pas encore une barbe ÉNORME, après une quinzaine de jours, mais elle prend du volume chaque jour. Voyez par vous-mêmes.



Certains matins, je me réveille en étant fier de cette barbe, convaincu que je suis en train de m'y attacher et qu'elle trônera sur mon visage pour encore pour des mois, prenant toujours de plus en plus de place. Puis, certains autres matins, je me réveille et ai immédiatement envie de la raser et de redécouvrir ma peau de poupon qui se cache sous elle. C'est un peu comme les cheveux longs, ton dilemme, m'a dit une fille. Peut-être, ça je sais pas.

Alors, je suis tiraillé. Un combat s'est installé en moi et fait rage. Ma barbe est menacée de disparition à tout moment. Il est très possible que je réussisse à la garder jusqu'en 2008 et il est tout aussi possible qu'elle soit attaquée et annihilée avant la fin de la journée.

Combien de temps resterai-je donc barbu? Les paris sont ouverts.

18 commentaires:

Une corneillle a dit...

Moi je dis que... tu es mieux de te décider avant que tu prennes trop de soleil. Rendu, là, vous devrez cohabiter.

Les joues brunes, le menton blanc... c'est pas ce qu'il y a de plus chic.

Mahi a dit...

Venant d'une fille qui trouve qu'ya rien de plus sexy qu'une barbe et qui a été jusqu'à acheter à son coloc un clipper à barbe pour qu'il n'aie plus jamais besoin de passer par l'étape : "Ouach, t'as l'air d'un 'tit gars!" ... je dis : garde-la. UNE barbe (et non pas LA barbe), c'est toujours hot selon moi. C'est un beau symbole de je-m'en-foutisme, et ça fait viril. Rawr.

ad[è]le a dit...

totalement d'accord avec Mahi, plus haut! Tout à fait "rawr"!

louis a dit...

LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE!

Tu es beau en général, mais encore PLUS beau avec une GROSSE barbe.

Je me souviens du début SEPTEMBRE 2001, et la chose qui m'a le plus marqué de cette période, ce ne sont pas les attentats contre le WTC, mais ta belle GROSSE BARBE...

Ursule a dit...

Vive LA barbe.

Véronique a dit...

Je n'aime pas la peau de bébé prépubère.
Je n'aime pas les grosses barbes.

Je vote pour le clipper - une barbe de 2-5 jours en permanence, c'est le summum de la pilosité faciale.

Voilà. Si mon opinion peut t'aider à trancher.

Fanny Ardente a dit...

Sans lunettes, je ne te reconnais pas. C'est déstabilisant!

Qu'àcelanEtienne a dit...

Y'a un détail que vous semblez pas avoir saisi: c'est pas une petite barbe de mauviette de 2-3 poils tout courts. C'est une grosse barbe d'homme, que je laisse pousser sans jamais la tailler. Ça va venir LONG très rapidement.

Lui-là a dit...

Jeune homme, le poil de ton corps n'est pas fait pour être retiré. Ton corps en a besoin. Alors laisse pousser.

Perso, je laisse pousser et je m'en trouve très bien. Et c'est commode en hiver, ça protège ta peau. Et c'est commode en été, ça protège encore ta peau.

Peccadilles a dit...

Je seconde : décide toi avant d'aller au soleil sinon tu risques d'être mal pris.

Je reseconde : c'est sexy une barbe et les gars pas de poils-joues-en-peau-de-bébé c'est poche. Ça donne un look de comptable corrompu ou de vendeur d'assurances.

Pour ce qui est de la laisser pousser à tous vents comme ça....huuuum, la petite trime a quand même des vertues tu sais.

snake lxxvii a dit...

si t'es pour ne pas la trimer, rase-là à mon avis! :-p

seulement, juste légérement la tailler au semaine (pas encore trop exigeant), tu risque d'y prendre goût ... my 5 cents

Mahi a dit...

Oui, bon. Une barbe c'est hot, mais quand tu peux faire une tresse dedans... ça l'est un peu moins.
Et on s'entend que c'est déjà beaucoup moins de trouble la trimmer une fois par 2 semaines que de se raser.. :)

Lui-là a dit...

Je trime aux 3 mois... c'est bien assez. Enfin ça dépend de chacun on a pas tous la testostérone à 500% !! :))

Anonyme a dit...

êtes vous tous tombés sur la tête??? UNE barbe... yark,y a rien de plus laid. A bas les poils superflu... Je suis pour la barbe clean cut, mais UNE barbe longue et crêpu c'est vraiment laid. Crois moi c'a vaut la peine de se raser chaque matin pour avoir un visage d'ange.

Lui-là a dit...

Anonyme... on pourrait te dire l'inverse aussi :

Yark les imberbes qui sont obligé(e)s de se cremer un max pour pas rougir au soleil.

Anonyme a dit...

salu moi je me la laisse pousser sur la moitie gauche de la face et je me fais des stries dedans au rasoir original et unique je pense sinon j aime bien ton explication sur le pourquoi avoir une barbe

Anonyme a dit...

Héhé perso j'adore la barbe, mais pas trop longue, faut juste que ça cache la peau. Moi j'la laisse pousser normalement et quand je vais chez le tiffeur j'demande un raccourcissement !

Juliette a dit...

Une bonne barbe bien taillé chez un coiffeur barbier bordeaux c'est vraiment la classe