lundi 14 mai 2007

Une soirée jet-set

Andrée-Anne, madame trendy en personne, lit parfois notre blogue. Pleine d’empathie, elle a pris au mot mon post de vendredi et a décidé de nous sortir. Tu veux découvrir la vie? J’ai la soirée par excellence pour toi. Un party digne de Guy Laliberté, mais à l’Hémisphère Gauche m’a-t-elle dit. L’occasion en or d’entrer dans la faune urbaine par la grande porte d’en-avant. La soirée la plus courue de la ville sur un plateau d’argent.

Je me suis donc rendu sur place seul, quelque peu nerveux et sans Attrayan, qui m’avait toutefois promis de m’y rejoindre rapidement. Les endroits publics sont toujours plus faciles à affronter à deux. Le populaire bar n’a heureusement pas été difficile à trouver, vu la quantité de gens qui traînaient sur la rue devant l’endroit. Pendant un moment, j’ai cru que c’était fermé (on était très tard après tout, il était passé 23h), mais non, c’était bel et bien ouvert.

Une fois entré, j’ai été littéralement estomaqué. Il y avait tellement de gens, au moins 20 personnes! J’ai rapidement trouvé Andrée-Anne, qui m’a commandé un verre pour me mettre à l’aise. Pourtant, ce n’était pas nécessaire : curieusement, je me sentais comme un poisson dans l’eau, comme si je découvrais mon habitat naturel. Moi, dans un bar : une situation bien nouvelle, et pourtant, tout allait de soi. J’étais cool et Andrée-Anne, impressionnée, le voyait bien : elle me trouvait cool elle aussi.

Attrayan est finalement arrivé et, s’il a d’abord été décontenancé par mon aisance palpable, il a littéralement absorbé mon état et nous nous sommes rejoints en une véritable osmose : nous étions hots. Alors qu’Andrée-Anne passait une soirée un peu quelconque avant notre arrivée, la fête avait cette fois véritablement décollé. Nous nous amusions comme des petits fous, sans véritablement réaliser que nous pouvions être à notre place dans un bar. Attrayan a même parti son premier « tab » ou « tap », ce rituel de bar qui veut qu’on laisse sa carte de crédit à la barmaid. Il n’était pas peu fier.

Je ne connais pas vraiment Andrée-Anne et l’intensité de ses soirées, mais elle doit rarement avoir eu autant de plaisir que ce soir-là. Changeons de place, allons au Zoobizarre a-t-elle suggéré, expliquant sa suggestion par les gens hips ne restent pas longtemps au même endroit, ils se déplacent toujours au cours de la soirée. Et ce sera assez cool pour nous, cet endroit? Oh oui. C’est l’endroit le plus cool de la ville, après ici. Y’a le gars d' El CD System qui spinne ce soir, en plus!

Pendant que nous nous déplaçons d’un endroit à l’autre, notre nouvelle amie en profite pour replacer son top, se remaquiller, se repeigner, nous raconter sa journée, nous confier quelques complexes et nous décrire l’endroit où on va. Tout ça en CINQ petites minutes de marche. J’avais oublié à quel point les filles pouvaient être plus essoufflantes que la télé.

Peuplé d’une faune étrange, le Zoobizarre, avons-nous découvert, porte bien son nom. On a été forcés de danser, jusqu’à ce qu’apparaisse un homme qui jonglait avec des balles lumineuses. Andrée-Anne, toujours à la recherche de l’homme de sa vie, n’a fait ni une ni deux et s’est jetée sur lui pour qu’il lui parle de son art. Pourtant, quelques minutes plus tard, je les découvrais ensemble dans la toilette des hommes, où, subjuguée, elle regardait avec lui une pièce d’art abstrait qu’il avait peinte sur le mur. J’imagine que tout ça est une pratique courante dans ce bar…

De retour à notre table, Attrayan s’était fait une nouvelle amie, qui lui demandait des gorgées de sa bière. Habituellement, il aurait vivement refusé, mais l’ambiance était à la fête et il était content d’avoir un contact féminin dans la soirée. De plus, il craignait tellement que son verre contienne du GHP qu’il préférait de loin en tester le contenu sur une inconnue. Il a néanmoins du gérer sa déception lorsqu’elle est disparue après avoir eu les gorgées convoitées en se disant qu’il venait au moins de vivre une expérience extraordinaire. Il faut croire qu’il nous reste encore bien des choses à apprendre sur les codes implicites qui gèrent la vie au sein des bars.

À trois heures du matin, Andrée-Anne nous a enfin laissés partir. Elle nous a suivis quelques instants sur la rue, beuglant à pleine voix une chanson de Dolly Parton que son ipod lui balançait dans les oreilles, avant d’attraper un taxi. Nous sommes rentrés à notre demeure épuisés et essoufflés, mais aussi terriblement excités par l’univers auquel nous venions de nous frotter : la vie urbaine.

16 commentaires:

Anonyme a dit...

eh boy

Anonyme a dit...

HA HA !! vraiment bon !

bill cosby a dit...

Coudon qui dit vrai entre vous 2 et André Anne, 2 histoires 2 versions differentes

Ursule a dit...

Une ardoise, c'est beaucoup plus joli qu'un "tab"... et ça se retient mieux, ça ressemble à ardente... ;)

Fanny Ardente a dit...

Ardente... Fanny Ardente...

Lui-là a dit...

Euh... je sens que dans un jour ou deux, vous allez vous dire que c'était une blague, que en fait vous n'êtes pas sortis. Et que tout cela sort de votre imagination.

:)

Anonyme a dit...

Pourquoi? mais pourquoi mentir?

la patronne du rade a dit...

Trés bonne fiction!!!! la Celibataire et les Vieux garçons ont bien agencé l'histoire. trés belle petite performance ( vraiment) à six mains. Les rôles sont joués a la perfection! Une autre!

Lui-là a dit...

Vous avez lu ce qu'elle a écrit sur vous, votre supposée amie ?

c pire que ce que le gars du voir avait écrit sur votre video, ca...

alors ou bien vous êtes maso

ou bien tout ca c arrangé...

JF a dit...

Prochain arrêt: Paris Hilton. Si José Théodore a réussi, je vois pas comment vous pourriez échouer.

Le Pantin Bleu a dit...

Coudonc, les gens dans les commentaires sont vedges de prendre ça tellement au sérieux! Il est très bien et très 'vous', votre récit de super sortie. :)

Anonyme a dit...

J'adore...

encore SVP...encore.

J'avoue je suis complètement accro !!!

à quand la série télé ?

Lui-là a dit...

vedge = végétarien ?

alors merci... c un beau compliment :)))

Le Pantin Bleu a dit...

Ouais, c'est ça.
Végétarien. :)))))))))))))))

Anonyme a dit...

C'est GHB, pas GHP...

Nicole C a dit...

buy viagra
viagra online
generic viagra