mercredi 13 décembre 2006

Arcade Fire - part 2

Constatant mon échec de 9h avec Admission, j'ai eu l'idée de me pointer chez le disquaire indépendant L'Oblique, qui ouvre à midi et qui avait peut-être quelques billets déjà imprimés en magasin. Sans savoir si ça allait servir à quelque chose, je me suis dis que ca me donnait quand même de meilleures chances qu'aller me coucher en boule dans ma chambre.

En arrivant à 10h40, j'étais déjà le 15e en file. À midi, on devait facilement être 50-60 à se geler les fesses au froid, sous la grosse pluie. Aujourd'hui était vraiment une journée de merde pour attendre dehors. Attrayan devait m'accompagner, mais il a oublié, en faux-frère qu'il est. J'ai donc attendu et attendu, en perdant graduellement des sensations dans mes doigts et dans mes pieds.

Y'a un pauvre gars désespéré qui offrait aux gens au début de la file de leur acheter un billet pour 50$ (les billets se vendaient 27$ - et limite de 2 par personne). Je le connaissais de vue, c'est un des animateurs à CISM, avec un manteau de cuir faussement usé et un nom bien trop trendy pour un gars de 21 ans. Il était cute à voir, à quémender et à piler sur sa dignité comme ça.

Finalement, vers midi10, je suis enfin entré à L'Oblique et...


À mon retour, pour se faire pardonner son absence, Attrayan est allé m'acheter un chocolat chaud et un croissant oeuf-bacon-fromage au Dunkin' Donut. Comprenez-vous pourquoi je l'aime tant?

5 commentaires:

daviel a dit...

Je sais pas sur quelle planète j'étais durant les derniers jours, j'ai entendu parler de rien. Aujourd'hui j'ai appris tout ça, et surtout, que tous les billets étaient vendus. J'ai l'impression de faire un retour dans le temps, de la lointaine époque du printemps dernier où il y avait un certain Thom Yorke qui venait à la Place-des-Arts avec un petit groupe inconnu, Radiohead, si ma mémoire est bonne.

Et là... Que faire, sinon hurler au désespoir, crier à l'injustice, proclamer une nouvelle république soviétique communiste de manière à ce que tout le monde puisse avoir le droit de voir The Arcade Fire. Surtout quand ton amie se fait offrir un billet par une de ses "dates" qui ne l'a encore jamais rencontrée, après qu'elle aussi eut flirté avec l'idée de s'ouvrir les veines ou d'offrir des pipes aux membres du groupe.

Mais bon. Je me dis qu'il y aura un nouveau disque au printemps 2007. Et qu'Arcade Fire ont promis des billets de plus et des dates supplémentaires en Angleterre, où tous les billets sont "sold out" depuis un certain temps, et en espérant qu'il en sera de même ici.

Un long commentaire. Très long, trop long, mais bon. Viens de découvrir votre blogue, et on dirait une sorte de drogue, j'ai envie de tout commenter. Je vais m'en tenir à ça pour l'instant. Vraiment génial, merci !

Queen Kahina a dit...

hihi la tete que vous avez sur cette photo!!
En passant attrayan moi je connais quelqu'un qui a fait un show hier et il restait des billets!!

Julie a dit...

Wow, je viens de découvrir votre blog et par le fait même qu'on parle de moi dans les commentaires comme étant une fille prête à faire de vilaines choses pour avoir des billets d'Arcade.

daviel a dit...

shit...

Fanny a dit...

Je n'ai qu'une chose à dire : je veux mourir!