lundi 18 décembre 2006

Nous sommes cultivés.

Comme Attrayan et moi ne sommes pas seulement que de pathétiques branleurs, il nous arrive aussi, parfois, d'avoir envie d'envoyer de dangereux stimulis à notre cerveau. La chose n'est pas coutume, remarquez, mais nous sommes conscients que nous ne progressons pas en écoutant les enseignements des frères Mario ou de Nicole des Pussycat Dolls. De temps à autres, nous sommes pris par un élan de culpabilité et, le saisissant au vol, nous enrichissons notre culture personelle.

Hier soir, donc, nous avons donc écouté deux films: d'abord 11'09''01 - September 11, une suite de courts-métrages inspirés des événements de NY du 11 septembre 2001 réalisés notamment par Sean Penn, Ken Loach et Alejandro González Iñárritu, puis Comandante, un documentaire-entrevue de Fidel Castro par Oliver Stone. Pas pires les gars, hein? Nous, quand on décide de prendre notre culture personnelle en mains, on ne s'attaque pas à n'importe quoi. Amenez-en des films qui nous feront réfléchir sur le sort du monde, qui enrichiront notre pensée, qui nous permettront d'étoffer notre discours! Montrez nous des films qui nous remettent en question, qui nous piquent et nous transforment! On est capables d'en prendre!!

Bon... Ce que l'histoire ne dit pas, c'est qu'on a seulement écouté la 2ème moitié du premier, parce que nous nous étions endormis lors du premier visionnement... Et on a aussi seulement regardé la moitié du film sur Castro, vu qu'on s'est encore endormis en le regardant.

Par contre, quand on a regardé Fanstatic Four la semaine passée, on est restés éveillés tout le long sans problèmes...

1 commentaire:

Guillaume a dit...

Prochaine fois que vous voulez envoyer des stimulis à vos neurones, je vous recommande d'y aller pour de la vrai culture plutôt que les trucs que les américains écoutent en essayant de rester éveillé pour se donner bonne conscience. Par exemple Salvador Allende ou le cauchemar de Darwin sont bien réussi, et vous apprenne des choses sur de vrai enjeu (le 11 septemebre, je pense que vous vous doutiez de comment ça fini)