samedi 9 décembre 2006

Vive la France... not!

Il y a une épidémie qui frappe la Belle Province en ce moment et il ne s'agit pas d’une grosse grippe ou du C Difficile, mais bien de cette affluence tenace et inexplicable de néo-colons. Que viennent donc trouver nos cousins Français ici? Et d’ailleurs, qui veut d’eux comme cousins, honnêtement. Ils sont partout, surtout des jeunes, et ils envahissent nos universités, nos bars, nos salles de spectacles et notre Quartier Latin. Aux dernières nouvelles, ils ont déjà tout ça chez eux et en vieilles pierres d’époque en plus.

Pendant la Coupe du Monde, cet été, je prenais pour l’Italie juste pour narguer les quelques spécimens hexagonaux que je compte parmi mes connaissances. Spécimens, d’ailleurs, donc j’ai eu tôt fait d’effacer le numéro dans mon cellulaire. Du reste, mis à part le fromage, le vin, les films de Michel Gondry et les albums de Prototypes, il n’y a pu rien de français qui rentre chez nous.
Pourquoi toute cette frustration? J'ai encore le Traité de Paris coincé dans la gorge.

Une exception par contre, j’adore les Français vraiment chauvins. Ils ont la bonne idée de rester chez eux.

2 commentaires:

Fredesk a dit...

Pour une fois... chu ben d'accord avec toi, mon gars !! ;o)))

le maudit francais a dit...

dit donc ca ne serait pas du racisme ca ! moi chui francais et j'habite au qebec et tu est bien le seul a avoir se discourt !!! sans nous tu serait meme pas neée!!!