vendredi 22 décembre 2006

Les écrits de Gaspard #3

Bonjour à tous et toutes!

C'est encore moi, Gaspard. Oui oui, vous le voyez bien, je ne suis pas décédé encore!! J'ai survécu - difficilement je l'avoue - mais je persiste et signe encore. Même si Qu'àcelanEtienne avait pratiquement réussi à m'éradiquer en début de semaine, j'ai fait comme Voldemort: je me suis reposé et j'ai attendu d'être en forme avant de ressortir à l'attaque. Résultat, je suis toujours aussi vivant une semaine après ma naissance!

De la même façon qu'un restaurateur qui décide d'ouvrir une nouvelle franchise de son restaurant dans une autre ville, j'essaie actuellement de me répandre sur la lèvre inférieure. C'est un nouveau défi, une nouvelle zone que je ne connais pas et que je dois apprivoiser lentement. Tel le restaurateur qui doit affronter l'hostilité de ses nouveaux voisins réticents à le voir s'installer dans le quartier, je fais face à une opposition farouche de Qu'àcelanEtienne, qui tente par tous les moyens de me dissuader de m'installer dans ce nouvel environnement. Certains diront que je devrais d'abord m'assurer d'avoir une première succursale bien assise, fiable et viable à long terme, mais je vois les choses autrement. Ma stratégie ressemble plutôt à celles adoptées par Jules César et Napoléon: le but n'est pas d'avoir des positions établies et stables, mais bien d'envahir le plus grand territoire possible le plus rapidement possible, question d'asséner une véritable attaque psychologique à l'ennemi (dans le cas présent, à Qu'àcelanEtienne).

On dit que Noël est la fête de l'espoir. Dans mon cas, c'est tout à-propos. Joyeux Noël à tous et toutes.

4 commentaires:

La diététiste a dit...

Bonjour Gaspard,

Fais gaffe qu'Étienne ne soit mis au courant qu'il existe des crèmes qui abrègent dramatiquement la vie des feux sauvages. Ça pourrait être la fin de toi! Et aussi, emmène-le dans plein de partys, fais lui manger des cochonneries, boire plein d'alcool (c'est le temps des Fêtes, tu es chanceux, Gaspard!) et si en plus, il a attendu jusqu'à aujourd'hui (ou demain!) pour acheter ses cadeaux, tu es chanceux! Tout ce stress risque pas mal de prolonger ta vie. Lâche pas!

qu'àcelanEtienne a dit...

- J'ai effectivement une petite crème super efficace pour lutter contre Gaspard, une crème à 20$ pour 2g (je trouve ce prix aberrant, mais bon, ça marche quand je pense à en mettre).
- j'ai eu un party hier soir où j'ai bu en grande quantité, et j'en ai un autre ce soir, où je compte boire en plus grande quantité encore.
- Il est 3h de l'après-midi et je n'ai encore acheté aucun cadeau de Noël.

Je pense que Gaspard est encore dans ma vie pour un bout de temps, on dirait. (soupir résigné)

Gaspard a dit...

(rire satanique)

Sébastien a dit...

«Envahir le plus grand territoire possible le plus rapidement possible»... C'est peut-être comme Jules César, mais c'est surtout comme les Starbuck's !