mercredi 10 janvier 2007

La fin du monde approche...

Partout, on nous avertissait que c’était éminent. Aujourd’hui, la preuve n’est plus à faire, le réchauffement de la planète fait bel et bien partie de notre vie et est en train de bouleverser l’univers tel que nous le connaissons. Quotidiennement, nous sommes confrontés à de nouvelles réalités auxquelles nous devons apprendre à faire face.

Par exemple, hier soir, j’attendais l’autobus de nuit en plein cœur du plateau, coin St-Denis et Mont-Royal. 4 heures du matin, un mardi froid, la rue est pratiquement déserte. J’ai attendu l’autobus très exactement 7 minutes, et pourtant, j’ai eu le temps de rencontrer 3 mendiants. C’est un ratio de 1 mendiant à toutes les 2 minutes 20 secondes, ça.

Avant, une telle situation aurait été impossible. Les mendiants, effrayés par le froid, seraient restés chez eux. Considérant les engelures, il n’y avait pas assez d’argent à faire la semaine, ça ne valait pas la peine. Maintenant, le froid n’arrive plus à les retenir, ils sortent!!

Qu’est-ce qui va arriver, après ça? Ne manque plus que les ours sortent de leur hibernation!

EDIT : Euh…. Hum, les ours sortent de leur hibernation. Ça va mal…

4 commentaires:

Catherine Pépé a dit...

Quand le pauvre décongèle, aussi ben rester chez soi.

vanou a dit...

Quece ca les gars, pas de feed RSS?
Moi qui voulait vous rajouter a ma liste a cause de Yulblog... va falloir remedier a tout ca...

Marc-Alex a dit...

Il fallait quelqu'un pour faire la comparaison entre les mandiants et les ours ! On se reparle quand je vois un ours.

Ge a dit...

ouin, quand ça va mal, ça va mal...