dimanche 28 janvier 2007

Montée de lait

On nous demande souvent d’où vient notre obsession pour le câble. Pourquoi ne pas plutôt nous passionner pour d’autres formes de médias, telles les passionnantes radios.

En fait, y'en a marre des radios commerciales. Y'en a marre du manque de respect flagrant fait quotidiennement à notre belle langue française.

À l’antenne de CKOI, on peut écouter les émissions :
- Shuffle T Hits
- Le Withenshow
- CKOI Ta Toune

Sur les ondes d’Énergie, on nous propose plutôt:
- Radio Lounge
- Last Call Happy Hour
- PURE

À Québec, CHOI diffuse :
- Le Show du matin
- La shop
- DRX Week-end

Tout ça sur des radios 100% francophones. Au moins, dans ma télé et sur mon câble, quand on me parle en anglais, c’est fait par des anglophones, pas par des francophones qui essaient d’avoir l’air so cool.

Je voulais écrire un texte constructif pour dire à quel point les radios commerciales sont une hérésie, mais je m’emporte, incapable de construire quoi que ce soit. Tant pis. Fermez vos radios et écoutez la télé. Ou ne faites rien, ce sera déjà mieux qu’écouter ces cochonneries.

16 commentaires:

vieillechaussette a dit...

C'est tellement triste la radio francophone (anglo aussi tant qu'a y être).

Le mieux, quand on a vraiment pas le choix, c'est de se brancher sur la chaine de radio canada.

Sinon, la tv, c'Est encore ce qu'il y a de mieux. On peut toujours arriver a s'en sortir avec quelque chose d'intéressant!

Élyse a dit...

N'éteignez pas votre radio!!! Synthonisez-vous sur Espace Musique 100.7 Fm. De tout pour tous le monde avec des animateurs qui ne se prennent pas pour autre chose que ce qu'ils sont.

Lyne-la-lune a dit...

Je suis daccord avec élyse ! Et que dire de ces "shows" d'humour douteux à l'heure du retour à la maison. Ça donne quasiment envie de rester à la job plus longtemps !

Anonyme a dit...

au moins, dites-vous que week-end/weekend est désormais un beau mot français ... preuve dans le Petit Robert.

François Lafrenière a dit...

Ça doit faire des années que je n'ai pas écouté la radio. Je ne m'en ennuis vraiment pas. La radio est-elle encore utile? Presque toutes les autos ont un lecteur CD ou la possibilité d'y faire jouer un baladeur numérique. Et il n'y a pas de découvertes musicales à faire là, surtout pas quand on a Internet. J'imagine qu'il ne reste que les animateurs et les humoristes, mais pour moi en tout cas, ce n'est d'aucun intérêt.

Fanie Grégoire a dit...

C'est certain que les radios commerciales sont on-ne-peut-plus douteuses. Mais c'est pour ça que les radios Universitaires existent!(CISM et CHOQ, entre autre.)

Et la baladodifusion dans tout ça? Depuis que j'ai découvert, je ne me lasse pas! :-)

Doparano a dit...

Pour moi c'est même pas les titres anglophones qui m'ennervent c'est le manque de contenu de ces émissions... Heureusement y,a CHOI là au moins on apprend quelque chose.

N'en déplaise à l'élite qui croit que c'est une radio pour débile léger.

Une femme libre a dit...

La radio est là pour rester. Radio-Canada avec René Homier-Roy tôt le matin et l'excellente Christiane Charette par la suite. LeBigot la fin de semaine. Espace-musique aussi est super. Les postes débiles, on n'est pas obligés de les écouter.

Qu'àcelanEtienne a dit...

Christiane Charette, pas capable. Je ne l'ai écoutée que quelques fois, mais on dirait toujours qu'elle vient de se faire briefer il y a 3 minutes par ses recherchistes et qu'elle sait plus ou moins de quoi elle va parler.

Je pense aussi que la radio est un médium de filles plus que de gars, vu que les filles sont davantage auditives et que nous sommes davantages visuels....

Sophie a dit...

Je suis totalement d'accord avec toi. Le pire, c'est que ces radios ont des cotes d'écoute faramineuses, et leur pauvre langage se répand comme une maladie honteuse... D'un autre côté, la radio de Radio-Canada, d'aussi bonne qualité soit-elle, fait figure de "radio de snobs" et souffre d'être seule de son calibre...

M a dit...

un bon livre et votre musique préférée dans les oreilles...

mieux que la radio ou le câble.

Fanny a dit...

@ Qu'àcelanEtienne : ce n'est pas qu'une impression, c'est un fait. Christiane Charette veut tellement être à l'avant-garde de ce qui fait la nouvelle, qu'elle booke et débooke des invités jusqu'au moment de la mise en onde. Même si ses recherchistes lui montent des dossiers béton, elle n'a jamais le temps de les lire et ça donne ce que ça donne.

Pourtant, c'est ridicule. Elle voulait faire une émission plus culturelle, et le culturel est planifié à l'avance : on sait quand tel ou tel artiste sortira un album, quand telle pièce sera jouée à l'Usine C et quand tel film sera en salle. Même chose pour les livres.

Ses entrevues sont superficielles et souvent râtées. Vraiment décevant!!

Mary-Céramike Placard a dit...

Scientifiquement parlant, je suis désolée de te l'apprendre qu'àcelanetienne: les hommes sont majoritairement auditifs, et les femmes visuelles.

Alors nous en venons à cette conclusion: tu es une FEMME!!!

Ge a dit...

Une journée sur deux, j'aime Christiane Charette...

D'accord avec toi le truc sur les filles qui sont plus auditives... Dans le fond, tu écoutes la télé toi non? :)

Rico a dit...

CHOI FM, c'est comme un mauvais mélange de Mein Kampf et des grandes gueules. Une radio qui est prête à se battre à mort pour conserver en ondes un animateur qui propose de gazer les déficients mentaux....C'est pas juste une radio pour débile léger, c'est une radio populiste de droite bordeline fascisante. Et Christiane Charette...la complaisance sur deux pattes. Radio-Canada, ça reste le moins pire de ce qu'on a, mais le portrait général reste pathéthique.

Melissa a dit...

Dans les quétaineries de nos superbes stations de radio, tu as oublié Monsieur Bonheur! Même Radio Canada ne fait pas que de la qualité sur les ondes... Une chance que nos iPod nous permettent d'écouter des podcasts dans la voiture! Il est drôle de constater que les Québécois peuvent produire d'excellents téléromans, pièces de théâtre, art du cirque, auteurs-compositeurs et avoir une radio si pourrie...