jeudi 4 janvier 2007

Le marketing, c'est notre affaire!

"Il m'est difficile de vendre Elvis à quelqu'un qui ne sait pas qui c'est (...) ou qui sait juste que c'est un type qui est mort il y a 30 ans", reconnaît Paul Jankowski, responsable marketing de Elvis Presley Enterprises Inc. Du coup, pour 2007, une opération séduction envers la jeune génération "va être menée sur les cibles des 12-34 ans avec une approche spécifique auprès des 18-24 ans".
"Nous serons sur MySpace et nous nous attacherons à faire augmenter notre nombre de fans sur ce genre de support", ajoute M. Jankowski, précisant qu'il y avait déjà beaucoup de choses sur Elvis sur YouTube. Les produits prévus pour 2007 auront un "look" plus jeune, allant de la boîte de beurre d'arachides à la barre de friandise à la crème de banane, dont le papier d'emballage est frappé du visage du "King".

*****

Est-ce que tout ça vous donnera envie d’acheter davantage de produits estampillés ELVIS? Pas moi. Et je suis pourtant dans le marché visé. On tente ici de nous vendre une image, alors qu’Elvis, c’est de la musique avant tout. Le marketing l’oublie, mais il faut nous vendre la musique. L’impact de Youtube et MySpace est indéniable, mais ce n’est pas ça qui me fera acheter des produits du King. Il faut simplement remodeler la musique d’Elvis et l’adapter au gout du jour. Comme Mr.Jankowski lit ce blog, je me permets de lui confier ce que je ferais, si j'étais à la tête de son marketing.

- Elvis doit prendre un virage nu-metal ou goth metal. On recrute l’ancien guitariste d’Evanescence et on lui fait écrire un hit avec de grosses guitares électriques bien lourdes, traversées par de lourdes charges émotives, avec des choeurs trop appuyés. Les gars de Billy Talent pouront écrire les autres chansons de l’album, on n’a besoin que d’une seule bonne chanson et l’album se vendra, meme si les autres sont mauvaises.
Titre potentiel du hit: It's now or never because I want to die

- Elvis devra devenir emo. On peut sûrement pouvoir trouver une phrase, de chanson ou d’entrevue, où le King dit my father didn’t love me ou the world is a living hell, qu’on collera sur des violoncelles larmoyants. Pour le vidéoclip, on utilisera des images d’archives où on lui mettra du eye-liner et du cutex noir à la postproduction par effets 3D. Pour ce qui est d’habiller Elvis en costumes excentriques, ce genre d’images ne devrait pas être bien dûr à trouver…
Titre potentiel du hit: Why did you destroy my teddy bear, mom?

- Elvis doit faire du hip hop. Le rock est mort, c’est le hip hop que les jeunes aiment. Faisons-lui faire un duo avec Snoop Dog ou Will.I.Am. C’est suffisant pour (re)lancer une carrière, les Pussycat Dolls en sont la preuve. On doit pouvoir remixer la voix d’Elvis avec celle de Jay-Z ou de Diddy, on l’a fait tant de fois avec Notorious BIG…
Titre potentiel du hit: Love me tender, bitch

2 commentaires:

Emilie F. a dit...

ÉTienne, tu m'as fait me tordre de rire avec tes idées de chanson pour remixer Elvis! Vraiment, merci :)

hahaha

Emilie xx

Anonyme a dit...

l'ancien guitariste d'evanescence s'appelle ben moody.

louis